Journal d'un médecin

Aller en bas

Journal d'un médecin Empty Journal d'un médecin

Message par Rol-Vunshi le Mer 14 Aoû - 5:06

Journal d'un médecin 58c7ed10
Journal du médecin, An 183.


Mon monde s'est écroulé.
La perte de ma sœur a laissé une blessure profonde dans le cœur de notre famille et je ne suis pas sur de pouvoir la guérir. Mon jeune frère était absent à Elispar quand c'est arrivé et j'ai décidé de ne pas l'en informer pour qu'il se concentre sur son étude.
Otelia a disparu depuis le tragique événement et nos parents sont en deuil depuis plusieurs mois quant à moi j'ai de plus en plus de mal à me concentrer sur mes recherches, mes collègues ont insisté pour que j'arrête de travailler pendant quelques temps.

J'ai finis par apprendre le nom de son assassin, Lynn Valmont. Selon les rumeurs il aurait obéit à un démon, je me serais bien jeté à sa poursuite si je n'avais appris de la bouche d'un espion d'Atlas que notre roi ; Rol-Vunshi avait fait tuer cet être obscur.
Reste à se charger de ce fameux Lynn, on disait qu'il était parti vers Mids en compagnie d'une armée de bandits recrutés à travers tout les royaumes de Gaïa. Je me doute que notre roi ne mettra pas la priorité à l'arrestation de cet assassin, il a mieux à faire avec la guerre qui se prépare. J'ai finis par arrêter es recherches et suis parti vers Arkkar, j'allais m'engager dans l'armée pour m'approcher de Lynn et ainsi peut être pourrais-je lui faire payer ses crimes.

Parfois je voulais tout simplement qu'il meurt mais je me reprenais, il devait répondre de ses crimes devant les tribunaux d'Atlas. Peut être que cela consolerait mes parents et faciliterait leur deuil.





Journal d'un médecin Arkkar11
Arkkar, enrôlement dans l'armée de Salazar.


Mon arrivée dans la cité d'Arkkar passa complètement inaperçue, de nombreux hommes et femmes battaient les routes en direction du port pour embarquer vers Mids à bord de la flotte Salazar.
La ville était en effervescence et les enfants-soldats patrouillaient dans les rues d'Arkkar pour maintenir le calme. Ces jeunes soldats étaient redoutables et tous, ivrognes comme soldats s'écartaient sur leur passage. C'est auprès du capitaine de ces jeunes héros que je me présentai pour m'enrôler dans la guerre.

Le jeune homme m'assigna une cabine commune aux médecins mais j'eus la chance de pouvoir bénéficier d'une couchette au lieu d'un hamac, le nom Durendil offrant quelques privilèges en Cotobro.
Le départ se fit rapidement, je vis que la plupart des autres hommes qui s'étaient présentés pour être enrôlés n'étaient pas avec moi, par la suite j'appris qu'ils étaient installé dans les casernes d'Arkkar et qu'ils allaient être entraînés durant toute l'année.

Je passai le long trajet vers Mids à soigner les marins et à éviter que l'équipage ne tombe sous le scorbut.
Mes qualités en tant que médecin étaient souvent demandées, je finis par ne plus penser à la mort de ma sœur et je dois dire que cela me soulagea pendant quelques temps.
Je fus finalement déposer au campement fortifié d'Avifort, les hommes avaient bien besoin d'un bon médecin et je passai le reste de l'année à organiser le campement afin que l'hygiène y soit un peu plus respectable.
Rol-Vunshi
Rol-Vunshi
Grand héros
Grand héros

Messages : 96
Points : 196
Date d'inscription : 12/04/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum