Edvart le Dragon Rouge

Aller en bas

Edvart le Dragon Rouge Empty Edvart le Dragon Rouge

Message par Azira le Dim 2 Fév - 22:30

Edvart est un Chevalier Dragon, et il mourra en tant que tel. C'est le sermon qui régit sa vie depuis sa naissance. Ne connaissant pas ses parents génétiques, il fut élevé à la dureté de la vie par un chevalier dragon du nom de Kravesh.

Il fut donc tout de suite endoctriné dans l'armée de Cotobro, ce pays qui l'a toujours fasciné et empli de joie, même dans les pires moments.

Son entourage martial avait peur, cependant, de sa facilité à se perdre dans les sentiments, aussi honorables pouvaient-t-ils être. La crainte que ses instincts se ramolissent était palpable.

Mais Edvart a si bon cœur, qu'il n'a jamais pu se résoudre à penser cela. Pour lui, freiner son ressenti était comme se mentir soi même et donc aux autres. Or, il s'était fait la promesse inviolable de s'abandonner corps et âme pour le bien de tous, même si la situation semble perdue d'avance. La seule flamme qui le rapproche de son état de dragon, est l'espoir qu'il veut inspirer à ceux qui en sont démunis.

Il ne s'octroie que de rares moments de plaisir personnel, comme à l'impetueuse beuverie des dragons, où il aime se rendre afin de regarder son reflet dans une bonne bière, songeant au bien qu'il a pu faire et à celui qu'il pourrait faire à l'avenir. La mort, il ne l'a craint pas. Mais il aimerait autant continuer à faire le bien le plus longtemps possible.

Rejoindre le Dieu Dragon lui aurait empêché d'accomplir cette tâche, et sa fidélité pour Cotobro semble avoir été plus forte que le sceau et ses origines.

Rencontre avec la Gerbille

Un soir, alors qu'il se promenait dans les terres sauvage de Cotobro, Edvart entendit des hurlements sauvages. De gros chiens enragés semblaient avoir trouvé une proie de choix et s'y acharnaient dans une violence inouïe.

Curieux, Edvart brandit son bâton du côté de la lame et poussa et rugissement le plus bestial possible. Les bêtes se retournèrent, une cascade de bave dégoulinant de leur gueule. Il ne parvenait pas encore à voir la pauvre proie, mais de que l'un des chiens fut trop proche de lui, le Chevalier Dragon lui trancha la gorge l'arrêttant net.

Il enchaîna les coups, usant d'esquves et de galipettes, et tuant les ravisseurs à défaut de les faire fuir. Lorsque le sol fut abreuvé du sang de toutes les bêtes, il pu enfin raccrocher son arme et observer la scène. Il n'avait que de la roche et une bûche de bois creuse. Il allait rebrousser chemin, quand une petite gerbille sortit de sa cachette avec une démarche quasi humaine. Le plus étrange est qu'elle avait une brindille à la main en guise d'arme.


"PUTAIN ! J'ai bien failli y passer cette fois ! Merci mon gars !"

C'était bien la gerbille qui s'était soudainement mise à parler d'une voix bien humaine. C'était à ne rien comprendre. Qui ou quoi était ce petit être ? Alors, la gerbille lui raconta tout. Il s'agissait en réalité d'un certain Tchoko Panka, un mercenaire redouté et recherché. Mais dans sa fuite, il s'est retrouvé face à une magicienne qui n'a pas aimé être dérangée et qui aurait bien profité de la prime. Mais il a pu s'enfuir, mais craint qu'il ne soit en plus suivi par cette magicienne.

Ne sachant que faire pour retrouver forme humaine, Tchoko s'en remet à Edvart pour le guider et le protéger. Mais une amitié est née entre eux deux, et pour la préserver, Tchoko évite de trop lui parler de son passé criminel. Être une Gerbille lui fait voir le monde d'une autre façon. Une chance pour lui de se racheter ?
Azira
Azira
Novice
Novice

Messages : 5
Points : 7
Date d'inscription : 04/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum