Loucas Chambelion [Année 150]

Aller en bas

Loucas Chambelion [Année 150] Empty Loucas Chambelion [Année 150]

Message par Edvart le Jeu 4 Juin - 19:14

Nom: Loucas Chambelion/Callum Barden
Race: Humain (accessoirement Fée)
Classe: (?)
Métier: Barde, Chevalier d'Acier
Année de naissance: 133 (17ans)
Originaire de: Havresel, Cotobro

Histoire :

Loucas Chambelion [Année 150] Loucas11

Jeune garçon sans histoire, Loucas est originaire d’Havresel, un village paumé de Cotobro. Il y vivait des jours heureux à outrance, mais avec lui, c’était on ne peut plus normal : il respire la joie de vivre en toute circonstance. Cependant, toute sa vie s’est jouée au parfait hasard et à la chance la plus totale. Comme le jour où il est littéralement tombé sur un ours, après avoir chuté de l’arbre sur lequel il se reposait, ou encore comme la fois où il découvrit un petit coffret rempli d’argent et dans lequel brillait un collier, qu’il garde désormais en souvenir. Il est fils d’un forgeron et d’une fermière, pas le genre de personne destinée à partir à l’aventure.

Il était coincé dans son village, rêvant de voyages tous plus excitants les uns que les autres. Il s’entendait bien avec ses parents, là n’était pas le souci, mais c’est qu’il s’ennuyait vite. Il y avait peu de camarades de son âge, et il connaissait tout le monde. Bien sûr, lorsque l'on avait besoin d’aide, il était toujours le premier à répondre à l’appel, car s’il y a bien un trait de caractère qui lui correspond parfaitement bien, c’est sa gentillesse. C’est un jeune garçon de confiance, prêt à tout pour défendre ceux qu’il aime. Mais il espérait mieux faire de sa vie que de rester un an de plus dans ce hameau.

Et vint le jour où ses parents et lui-même partirent se promener dans les environs. Ils connaissaient un endroit idéal pour observer le coucher de soleil, leur moment favori de la journée, où ténèbres et lumière ne faisaient qu’un. Ce paisible instant ne dura pas bien longtemps car des bandits sortirent de l’ombre et attaquèrent la famille. La fermière y passa en premier, sans avoir pu tenter quoi que ce soit, puis, après un acharnement inouï, ce fut le tour du forgeron de laisser tomber arbalète et épée. Fou d’une rage qui lui avait été inconnue jusque-là, Loucas avait mis hors d’état de nuire tous les bandits. Après avoir longuement pleuré la mort de ses parents, et les avoir enterré là où ils auraient dû admirer le soleil couchant, il se jura que plus aucune injustice ne sera commise à Cotobro tant qu’il serait vivant.

Mais il ferait honneur à sa famille en préservant sa joie de vivre. Son destin finit de basculer lorsque, après avoir fait ses adieux à Havresel, il se mit en route nul ne sait où, en quête d’injustices à réparer. C’est sur ce chemin hasardeux qu’il fit la rencontre d’un homme. Ils firent une partie de trajet ensembles, et, comme le courant semblait bien passer entre eux, l’inconnu lui parla de l’ordre auquel il appartenait. Les Chevaliers d’Acier. Le jeune écuyer savait qu’il n’aurait pas pu rêver meilleure occasion. Il s’engagea sur cette voie et jura fidélité au serment de cette compagnie.
Edvart
Edvart
Héros
Héros

Messages : 21
Points : 31
Date d'inscription : 04/09/2019
Age : 23
Localisation : Dans un temple sous terrain, plongé dans l'oubli

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum