Une escapade qu'on pourrait qualifier de folie

Aller en bas

Une escapade qu'on pourrait qualifier de folie Empty Une escapade qu'on pourrait qualifier de folie

Message par Rol-Vunshi le Mer 12 Aoû - 15:58

Une escapade qu'on pourrait qualifier de folie Port_d14
Cotobro la capitale, 8ème Lune de l'an 186.


Il fait chaud en cette saison.
On est à la moitié de l’année et l’été bat son plein, le soleil darde ses rayons sur la capitale et sans ce vent frais soufflant depuis le large les journées seraient suffocantes.
Aujourd’hui peut être plus que les autres jours une clameur s’élève de la ville basse, des chants et le bruits de danses résonnent jusqu’aux Hauteurs venant troubler l’habituelle quiétude du palais.


Leuk se secoue pour se débarrasser de la transpiration qui perlent au travers de ses couches. Quelle idée aussi, descendre si bas en plein été. Leuk n’a pas vraiment eu le choix il faut dire. Cela fait plusieurs jours que Leuk est arrivé, il passe son temps dans les jardins profitant de la vue imprenable que lui donne sa position pour détailler l'activité des cotobrois.
Contre toutes attentes, Leuk a saisi ce qu’il se passe et pourquoi tout ces gens répètent et travaillent jour et nuit. Mais ce qui vous étonnera sans doute davantage c’est qu’il a saisit qu’il se passe autre chose de peut être bien plus important.

Depuis que le soleil s'est levé sur la Baie des Marchands des gens sont arrivés.
Nombreuses sont les armures de fer rassemblées au même endroit, brillant de cet éclat unique que provoque le soleil sur le métal et abîmant les yeux curieux du pauvre Leuk lorsqu'il tente de distinguer le visage de leur porteur ou qu'il tente d'apercevoir quelques détails.
Il devrait peut être s'approcher, après tout Leuk est discret et plutôt habile et il est presque sûr que personne ne le remarquera tant les hommes sont agités en ce moment.

Il faut dire que Leuk n'est pas très grand, surtout pour son âge, mais heureusement pour vous cher lecteurs, ce qu'il n'a pas en force il le compense en adresse et en intelligence. Quoiqu'un peu naïf et par dessus tout trop curieux, Leuk vous survivra tous.


Mais trêve de description, quelqu'un vient.

Leuk l’a remarqué parmi tous les autres car il est l’un des rares qu’il puisse regarder sans plisser les yeux. On pourrait croire qu’il n’est pas soldat, et Leuk aurait même été tenté de dire qu’il n’était pas dangereux si il n’avait pas remarqué un détail effroyable. Sur la tête de cet homme, un large crâne  de cerf arborant encore deux belles ramures semble le fixer de ses orbites vides, comme si le cerf tentait de lui faire parvenir toute l’amertume qu’il ressent à être exposé ainsi.
Ça y est, Leuk a peur, il sent que sa respiration s’emballe et les battements de son cœur accélèrent.
Même les armures brillantes s'écartent un peu autour du nouveau venu, et si cet homme est capable d’effrayer les plus grands alors il ne fera qu’une bouchée de Leuk. Non décidément, Leuk n'aime pas cet homme et c’est pourquoi cette histoire ne se finira pas bien pour lui.



Je pose ça ici puisque j'ai la flemme d'écrire la suite. Elle viendra ne pleurez pas (ou pas trop fort alors).
Rol-Vunshi
Rol-Vunshi
Légende
Légende

Messages : 148
Points : 340
Date d'inscription : 12/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum