Histoire des Cités Libres

Aller en bas

Histoire des Cités Libres Empty Histoire des Cités Libres

Message par Evangel le Mer 4 Nov - 14:00

Histoire des Cités Libres 61285e10

Je suis arrivé dans l’archipel des Cités Libres. Cela ne fut pas facile, les courants de certains détroits furent un peu capricieux, mais mon navire est arrivé sans encombre à Mispura. Grande et majestueuse cité ! Qu’Astéa prenne soin d’elle et de ses habitants. L’équipage du trois mâts sur lequel j’ai embarqué est entièrement composé d’insulaires des Cités. Ils m’ont pris lors d’une escale à Cotobro. Le capitaine m’a gentiment offert sa cabine pour le voyage. Un brave homme, un peu rustre au premier abord, mais qui semble cultivé et sérieux. Quelle étrange expérience que de manger à ses cotés et de côtoyer l’équipage. Jamais je n’ai entendu d’histoires pareilles, de légendes aussi incroyables.

Il est vrai que je n’avais eu l’habitude jusqu’à présent que des chroniques et des parchemins que nous lisions en bibliothèque, du temps de mon enfance. J’ignorais que la tradition orale pouvait renfermer autant de richesses. Peut-être un jour compilerais-je ces histoires que j’ai entendu à travers les voyages.

Avant mon départ pour les Cités Libres, je pris le temps de lire moult ouvrages sur la situation de ces lieux. Mais les personnalités bigarrées de mes compagnons de voyage me poussèrent à leur demander comment, eux, voyaient les choses. Voici ce que ces marins de haute-mer me rapportèrent :

On dit qu’avant l’archipel, il y avait un continent, et que la volonté des Dieux décida d’engloutir celui-ci sous la mer. Les survivants de ce cataclysme auraient ainsi transmis à leurs descendants la mémoire de ce royaume prospère et orgueilleux, et que c’est cette mémoire qui permit aux Cités Libres de s’affranchir de l’autorité des autres royaumes.

D’autres disent encore que les îles ont été peuplées par les indésirables des autres royaumes, et que ceux-ci s’affranchirent de leurs anciennes nations pour former les leurs. Peu importe, les Cités Libres sont ici, solides. Elles se sont dressées avec leurs propres forces.

Il est difficile de déterminer à partir de quand les êtres de Gaïa ont peuplé l’Archipel. Je suppose que des traces sur les origines de celle-ci existent dans la Bibliothèque d’Elispar. J’essaierai d’y jeter un œil si le temps me le permet.

Evangel
Evangel
Légende
Légende

Messages : 105
Points : 185
Date d'inscription : 24/02/2020
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des Cités Libres Empty Suite des chroniques d'Érode Hote

Message par Evangel le Mer 4 Nov - 14:01

Histoire des Cités Libres 00d51610
Une conspiration, pastels sèches, par X.T

Il me faut faire à présent un point sur les événements récents qui ont consolidés la vie des Cités Libres.

En l’an 180, Dame Inémis, la dirigeante d’Alira, orchestra la tentative d’assassinat des souverains de Gahrel, Mids et Pandora. En réponse face à cette provocation, les trois dirigeants prirent d’assaut l’île, et saccagèrent sa citadelle. Face à la puissance des Hommes des continents, Dame Inémis réalisa l’imprudence de son acte, et se donna la mort. Ainsi se termina le Sac d’Alira. La charge de reconstruire la cité revint à Dame Syvia, sa nouvelle dirigeante.

En 181, Malasore Dunriaks, dirigeant de Dunriaks, désigné comme ambassadeur des Cités Libres, sauva Cotobro d’un coup d’état organisé par des terroristes locaux appelés « La Main ». En remerciement, la couronne de Cotobro accepta un accord commercial visant notamment à aider la reconstruction d’Alira et les projets de la cité d’Elispar.

Je ne m'étendrais pas sur la Guerre de Mids . Il me paraît simplement important de signaler que, à la suite de celle-ci, les habitants de Salruma furent entièrement massacrés, et à la forteresse délaissée. Les forces militaires de Mispura ont été amputées de moitié. La maigre flotte d’Alira fut détruite entièrement. La moitié des mages d’Elispar furent tués. Hilas, Dunriaks et Lancel quant à elles, ne subirent pas de pertes majeures.

À la fin de la Guerre de Mids, les idéaux de Malasore, souverain de Dunriaks, changèrent. Au lieu de protéger les Cités Libres, il devint obsédé par le prophétique Dinh de Lumière. Miruds, maire d'Hilas, décida de se ranger du coté de Malasore, y voyant une opportunité économique.

Les actions de Dunriaks n'ont pas été acclamées par toute l'archipel. Lusael, dirigeant d’Elispar, aurait accusé Malasore d’avoir assassiné le dirigeant de Cotobro, et d’avoir ainsi compromis ses accords commerciaux avec celui-ci. Rejointe par Mispura, Elispar s’opposa donc à Dunriak. Les dirigeants d’Elispar et Mispura furent alors assassinés, ainsi que celui de Lancel.
Evangel
Evangel
Légende
Légende

Messages : 105
Points : 185
Date d'inscription : 24/02/2020
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum