Les Geôles d'Atlas

Aller en bas

Les Geôles d'Atlas Empty Les Geôles d'Atlas

Message par Rol-Vunshi Mer 9 Déc - 15:57

Les Geôles d'Atlas Jail_a11
Les geôles de la ville.

« WAAAAG DA GROM »
— Élucubration d'un étrange prisonnier.

Ensemble de cages et dortoirs surveillés, la prison de Atlas est un lieu très important pour le royaume.

En effet, la plupart des criminels n'étant pas enfermés à [PRISONCOTOBRO] sont transférés vers cette prison dont le seul but consiste à accueillir des ressources humanoïdes nécessaire aux expérimentations qui prennent place aux laboratoires.

Pour cette raison le bâtiment jouxte de nombreux passages qui mènent directement aux alcôves des scientifiques, et accueille même certaines pièces et salles dédiées aux expérimentations.
Les geôliers sont très nombreux car la population criminelle contenue en ces murs atteint parfois près du quart d'habitants de la ville, dans ces cas peu rassurants, la garde citadine vient renforcer la sécurité afin de rassurer les habitants craintifs.

Bien qu'impressionnante par sa taille, la prison paye dans sa maigre sécurité mystique. Il n'est pas difficile, en remontant quelque temps avant, de constater que de nombreux mages s'en sont échappés.


Dernière édition par Rol-Vunshi le Jeu 10 Déc - 22:19, édité 2 fois
Rol-Vunshi
Rol-Vunshi
Grand héros
Grand héros

Messages : 81
Points : 335
Date d'inscription : 12/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les Geôles d'Atlas Empty La loi vous rattrape toujours

Message par Rol-Vunshi Mer 9 Déc - 19:58

Les Geôles d'Atlas Prison11
Léonie attendant le verdict.

Cela faisait près de trois semaines que la jeune fille était enfermée et les heures passaient les unes après les autres sans qu'elle n'ait plus de nouvelle que celle qu'on lui avait apporté la dernière fois.

— Ton jugement aura lieu dans une semaine, à la tombée de la lune.

Voilà ce qu’avait dit le geôlier tandis qu’il lui lançait une miche de pain avant de verser de l’eau dans un gobelet salit par le temps. Mais la jeune fille n'avait que faire de ces informations, du moins pour le moment, et après que l'homme soit repartit Léonie, car c’était son nom, s’était assoupie en ruminant quelques paroles de son compagnon de cellule.


« Les tribunaux nous jugeront tout deux en temps voulut.

Sauf circonstances exceptionnelles, les plus petits criminels dans ton genre ont leur procès au bout d'une lune. A l'issu de celui-ci il est décidé une sanction plus ou moins importante qui se traduisent généralement par une peine de prison, une amende d'une somme plus ou moins grande en fonction du crime, des services mineurs obligatoires aux scientifiques, etc...

Si tu as bien fait ce que tu dis, tu ne devrais même pas recevoir de proposition de scientifique.
Mais attention ! Je n'ai pas dis que ce ne serait pas le cas. Il arrive que même pour certaines peines courtes on puisse proposer des arrangements en échange de service. Cela arrive d'ailleurs souvent avec les enfants car ces derniers ne savent alors pas ce qu'ils mettent en jeu.

Garde toi bien d'accepter ces marchés à la va-vite, lorsque tu acceptes ce genre d'expérimentations il est fréquent que ta vie soit mise en péril intentionnellement, sans quoi il ne ferait pas appel aux criminels. Mais je vois que je t'effraie, comme je te le disais tu n'as pas à t'en faire c'est plutôt rare et si cela arrive, sache que certains homme de loi veillent et que telles propositions sont souvent avortées. Dans le cas ou nul ne s'opposerait à cela tu pourrais toujours demander l'Ordre afin de recevoir de l'aide.
Savais-tu que les mousquetaires ont juré de servir la justice de cette ville ?

Bien, rassure toi maintenant, il n'y a pas de raison qu'il y ait un problème, de toute façon je serai là pour voir la résolution de ton procès et nous en discuterons le moment venu ».

Léonie s'était étonnée de ces derniers mots au moment ou le vieillard les avaient prononcés.
En effet, le détenu avait été amené là avant elle puisqu'il était présent dans la cellule lorsqu'on l'y avait jetée. Elle avait supposé que le crime de ce dernier remontait à avant elle. Puis l'âge de son interlocuteur lui laissait penser que tout ce qu'il ferait ou dirait remontait à avant elle...
Son compagnon d'infortune avait refusé de lui parler de la raison de sa présence et tout ce qu'elle avait put comprendre était qu'il serait jugé bien plus tard selon lui étant donné la complexité de son affaire.
Cela avait eut le mérite de rassurer Léonie qui avait dormit comme un bébé cette nuit là, tout comme les suivantes.

Mais voilà, apparemment le vieil homme s'était trompé.
En début de journée deux geôliers étaient arrivés et l'avaient emmenés sans un mot. Le vieillard lui non plus n'en avait pas prononcé un seul malgré les suppliques de la fille, et ce n'est que lorsqu'ils s'enfonçaient tout trois dans le couloir qu'elle avait vu sur le visage de son ami une grimace de peur ainsi que des larmes perler à ses yeux.

Rol-Vunshi
Rol-Vunshi
Grand héros
Grand héros

Messages : 81
Points : 335
Date d'inscription : 12/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum